Dominique SYLVAIN, Kabukicho, Editions Viviane Hamy, 2016

     Roman
Enquête

Jason Sanders est inquiet : il n’a plus de nouvelles de sa fille Kate, partie au japon donner des cours d’anglais. Quand la coloc’ de Kate, Marie Castain, lui apprend qu’elle n’est pas professeur mais hôtesse de bar, son inquiétude monte d’unc ran, aggravée par la réception d’une photo de sa fille couchée, yeux clos avec cette phrase « kanojo wa koko de nete imasu » (elle dort ici) …

Mon avis : Une exploration du Mal à l’état pur …

Qui a tué Kate Sanders ? Son ami Yudai (gérant du club d’hôtes Café Château ») ? Akiko (la cliente complètement barge de ce dernier) ? Namba (l’homme de main d’un yakusa) ?

2 vision du Mal s’opposent

  1. l’occidentale (USA) : il fait intrinsèquement partie de l’individu et le rend irrécupérable voire maudit
  2. la japonaise, plus psychologique : le Mal prend racine dans un contexte (éducation, milieu sociologique, famille)

et se fondent dans la bestialité (le coucou, « le caméléon », « le fauve ») du geste irréparable (cause ou conséquence ?), résultat d’une ellipse de la vigilance (ne pas écouter ses « petites antennes pour sentir les gens, leurs qualités, leurs déséquilibres » p.53) : comment soupçonner du pire ceux en qui on a le plus confiance ?

Un roman qui

  • laisse le lecteur (voyeur professionnel (comme les Médias ?) / idiot égotiste (comme les clients des mizu-shobai/shimeisha ?)) estomacqué par la rouerie de l’héroïne que l’on ne devine qu’à partir de la p.185 (puis 220, 246, 254 …)
  • trace un pont vers l’humanité

Mais laquelle ? Et si le bien n’était qu’une contorsion du Mal ? (voir à ce sujet le lien avec le théâtre kabuki )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s