Jusqu’au 09 juillet 2017, exposition « Pissarro à Eragny – La Nature retrouvée » au Musée du Luxembourg

     Exposition réunissant

  • des archives familiales (Joaquim Pissarro, le petit-fils du peintre, est l’un des commissaires de l’expo)
  • une 100taine de tableaux, dessins et gravures

créés à Éragny-sur-Epte entre 1884 et 1903.

Au cœur d’un véritable bouillonnement artistique et intellectuel (l’Ecole d’Eragny), Pissarro

  • met en œuvre ses convictions politiques (anarchisme) dans sa peinture comme dans son mode de vie
  • s’affranchit de toute méthode « préconçue »
  • dévoile la magnificence d’une nature paradoxalement simple et banale

Jacob Camille PISSARRO s’installe dans le village d’Eragny en 1884 dans une belle maison dont il devient propriétaire grâce à un prêt octroyé par Claude Monet.

Toute sa vie, Pissarro sera en butte au scandale …

  1. Fils de Frédéric (communauté juive de Bordeaux) et Rachel Pizzarro (veuve avec 4 petite filles, elle est aussi sa tante qu’il épouse après en être tombé amoureux et l’avoir engrossée), Jacob Camille naît en 1830 à St Thomas (colonie danoise, rachetée par les Etats-Unis en 1917, elle fait maintenant partie des Îles Vierges des Etats-Unis).
  2. Toutes les communautés (juives, protestantes, catholiques) refusant de reconnaître l’union de Frédéric et Rachel, ils envoient leurs fils étudier dans une école pour enfants noirs (esclaves), celle des missionnaires Morave (Église morave – Province des Antilles orientales) avant de les envoyer à Paris via Le Havre (1840-1848)
  3. Refusant de participer, au grand dam de son père, à l’entreprise d’import-export de la famille, Camille rejoint le botaniste Fritz melby et s’exerce à ses côtés à Caracas et au Vénézuela
  4. A la mort de son père, Camille tombe amoureux de l’aide cuisinière de sa mère (laquelle ne reconnaîtra jamais sa bru, Julie Vellay)
  5. Paul Cézanne, son meilleur ami rencontré à l’Académie Suisse (le « sanctuaire de l’Art et du Tapage » qui prodiguait aux artistes nécessiteux les services d’un modèle) en même temps que JB Corrot, A.Guillaumin, E.Manet, C.Monet … est un anti conformiste né
    • La relation dialogique qu’ils entretiennent (refus de tout compromis) s’élaborent en un programme esthétique
      • Être en phase avec son émotion (la sincérité du peintre)
      • Retrouver la sensation
      • Une certaine vision de la sobriété

Mon avis : Une vision de la beauté passive qui laisse le choix au spectateurs de prendre ses propres décisions

Dans la recherche esthétique de Pissarro (la puissance appliquée à des sujets banals), héritière de l’éloge du quotidien de la peinture hollandaise, se trouve le fondement de la peinture moderne (Seurat et le pointillisme, Van Gogh, Picasso)

Expositions à voir en parallèle :

à la fondation Custodia jusqu’au 07 mai 2017 : https://mesmadeleines.wordpress.com/2017/02/26/a-la-fondation-custodia-jusquau-07-mai-2017-exposition-du-dessin-au-tableau-au-siecle-de-rembrandt/

au Musée du Louvre jusqu’au 22 mai 2017 https://mesmadeleines.wordpress.com/2017/03/05/exposition-jusquau-22-mai-2017-au-musee-du-louvre-vermeer-et-les-maitres-de-la-peinture-de-genre/

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s