ALFRED, Come Prima, éditions Delcourt/Mirages, 2013

     Prix du meilleur album, Fauve d’or d’Angoulême 2014

BD / Road-movie d’un fils prodigue qui rentre en Italie après 20 ans d’absence

Fabio et Giovanni sont frères. L’un vit en France, l’autre en Italie. L’un est parti sur un coup de tête, l’autre est resté et a tenté de garder leur vie intacte. Un jour, Gio retrouve Fabio et lui demande de revenir en Italie pour enterrer leur père. Fabio, boxer raté, aux prises avec le frère de sa petite amie à qui il doit de l’argent, accepte la proposition, qui tombe à pic, il faut bien le dire.

Ce que j’ai aimé :

  1. L’utilisation des couleurs pour illustrer l’Italie oscillante dans le soleil entre passé et présent
  2. L’histoire se lit d’une seule traite
  3. La liaison titre de la BD / titre de la chanson de Dalida / situation familiale passé (le petit poucet qui échoue à faire exister son grand frère malgré son départ) et présente (père absent d’une petite fille qui ne le connaît pas et dont à la fin du voyage il perd la seule photo qu’il possède) de Giovanni

Histoire d’amour fraternel qui oscille entre haine, incompréhension et silence, histoire familiale d’un petit frère qui n’a pas réussi à chausser les bottes du grand-frère, d’un grand-frère qui au fond ne se pardonne pas de les avoir tous laisser tomber, d’un père qui n’a pas sû dire son amour à ses enfants … Come Prima est tout cela à la fois et bien plus encore …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s