Marguerite TIBERTI, illustrations Capucine MAZILLE, Splash la baleine, hop le dauphin – Les Cétacés, collection « Ohé la science ! », Editions du Ricochet, 2017

   Album documentaire (à l’italienne), pendant de l’album  La Belle Bleue (organisation de la vie sous-marine) des mêmes auteur, illustrateur et éditeur (2016)
capucinemazille@aol.com


Les baleines, les cachalots et les dauphins allaitent leurs petits, ont le sang chaud et respirent par des poumons : Ce sont des mammifères, comme nous ! Parce qu’ils vivent dans l’eau, ils sont de la famille des cétacés …

Ils ont une vie de famille, des stratégies de groupe pour chasser, se protéger, ils communiquent (les baleines chantent, les dauphins cliquettent, …) !
Ce sont donc des animaux capables d’imaginer de nouveaux comportements, de les mémoriser et de les transmettre à leur petits…

Si l’Homme ne vient pas tout gâcher !

Mon avis : Simple et complet à la fois …

Bien plus que la chasse, d’autres activités humaines mettent aujourd’hui gravement en péril les dauphins et les
baleines
  • l’industrialisation,
  • l’urbanisation des côtes
  • le développement du trafic maritime qui
    1. engendre pollution (chimique, macrodéchets, biologique), nuisance sonore, collisions et prises accidentelles
    2. participe à la destruction des habitats et au réchauffement climatique

Sont actuellement menacés

  • La baleine bleue (Balaenoptera musculus), aussi appelée rorqual bleu
  • Le dauphin de Chine « Lipotes Vexillifer », appelé également Baiji ou encore dauphin du Yangzi
  • Baleine franche de l’Atlantique nord ou baleine noire

et tant d’autres …

Une auteur océanographe et une illustratrice qui manie l’aquarelle comme d’autres la zen attitude

“L’immense charme de l’aquarelle est qu’elle m’oblige à lâcher prise ! L’interaction entre l’eau, les pigments, le papier m’oblige à laisser aller le pinceau franchement Je dois être bonne du premier coup sinon il faut recommencer le dessin.”

… pour un superbe album très coloré qui aura sa place dans tous les foyers et pour toutes les occasions (anniversaire, fête, rentrée des classes, …) !

L’illustratrice

  • travaille en 3 phases (un vrai marathon : qui a dit que dessiner n’était pas du sport ?!?)
    1. la documentation
    2. la recherche de mouvements et d’expressions
      • trouver sa propre composition
      • faire ressortir ce qui caractérise le plus l’animal pour que le lecteur le reconnaisse, ne le confonde pas, le mémorise
      • donner la vie à l’image : “C’est une des choses les plus délicates : donner une expression à l’animal sans tomber dans l’anthropomorphisme. »
    3. la réalisation des images
      • cette phase prend “Deux tous les trois jours en moyenne. Plus pour une planche comme celle du corail
        de La Belle Bleue” car “rester dans un rythme tendu permet de ne pas perdre le fil et de garder la main sur l’ambiance générale”
  • habite Dinan et anime des ateliers de la Maternelle au Cours Moyen
    1. le pop up
      En une séance, les enfants rentrent chez eux avec une carte postale.
      Pour un livre, il faut 4 à 5 séances
    2. la création d’album
      5 à 6 séances pour un joli petit livre d’une dizaine de pages. Si les enfants travaillent entre 2 séances, le livre pourra être plus long …

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s