Jean-Baptiste SANTAMARIA, Le secret du prince-Gouverner par le secret : France/Bourgogne XIIème-XVème siècle, collection « Epoques », Edition du Champ Vallon, 2018

  Essai
L’auteur (maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Lille 3, ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon et agrégé d’Histoire) travaille sur

  1. l’exercice du pouvoir princier, notamment dans le cadre de l’État bourguignon et des territoires du nord de la France à la fin du Moyen Âge
  2. l’histoire des finances et des institutions, la vie de cour, la guerre, les agents du pouvoir princier, les savoirs de gouvernement

Du secret à la transparence, les enjeux

  1. théologiques
    • dévotion
    • loyauté
  2. politiques
    • miroir des princes
      1. de la calomnie au scandale
      2. le gouvernement en jeu ou le jeu du gouvernement
    • vertus sociales
      1. l’ordre et la justice
        • procédures inquisitoires
        • surveillances généralisées
      2. politiques financières

Mon avis : Savoir, c’est pouvoir ?

Connaître les vilains petits secrets d’autrui et s’en servir à bon escient pour son propre bien, nos enfants apprennent cela dès la maternelle (Aaaaaaaaahhhh, les ratés du « Vivre Ensemble » !).

Où placer la frontière entre

  • transparence et exercice raisonné du pouvoir ?
  • Opinion et enfumage ?
  • Tyranniser et gouverner ?
  • Simulation et tromperie ?

Et si tout l’art du prince tenait dans sa faculté de manipuler les masses (pour leur propre bien évidemment voire pour l’honneur du pays) ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s