Aurélie VALOGNES, Minute, papillon !, Edition Le Livre de Poche, 2018

Roman social – Comédie

Rose, mère célibataire, gagne sa vie comme nounou. En quelques mois son fils quitte le giron familial, elle perd son travail et sa soeur démissionne …

Mon avis : Ne rien lâcher !

Un roman

  1. que l’auteure dédie à sa mère, aux valeurs qu’elle lui a transmises
    • le sens de l’argent
    • l’importance de recevoir/donner une bonne éducation …
  2. sur les relation mère-enfant(s)
    • est-on vraiment prête à devenir mère ?
    • est-on consciente de tout ce que cela implique de changement (charge mentale) de mettre un enfant au monde, dans la mesure où la société ne prépare aucun adulte à assumer cette charge (par contre elle n’hésite pas à tirer à boulets rouges (rôle du bouc émissaire ?) en cas d’échec (véritable, imaginaire ou induit) ?

Ici, une jeune femme devient mère (sans père pour la seconder) puis redevient célibataire (au départ dudit enfant) puis grand-mère (Poupoupou, l’enfant devient père à son tour !) puis mère de nouveau (eh, à 36 ans la vie n’est pas terminée ?) avec un changement de taille : le papa sera présent (la morale chrétienne est sauve) !

Dans la droite ligne de ces romans précédents, la trinité (sans jugement dernier)

  1. vieillesse
  2. enfance
  3. happy end

fait son grand retour, pour le plus grand bonheur des lecteurs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s