[collectif], J.K. ROWLING’s Wizarding World, collection « Le carnet magique », Editions Gallimard Jeunesse, 2016

    Livres-cadeaux à effets spéciaux – Documentaire

  • Volume 1 – Le Carnet magique de Norbert Dragonneau : Carnet de voyage lié au tournage du film Les Animaux fantastiques (2016) – Avant qu’il ne devienne un auteur célèbre (son livre Les Animaux Fantastiques sera un classique obligatoire dans les écoles de magie (Poudlard en Grande-Bretagne, Beauxbâtons en France, Durmstrang en Russie, Ilvermorny aux USA, …), Norbert Dragonneau fut un marginal
    • solitaire sans réelle relation avec les humains depuis son renvoi de Poufsouffle (il voyage seul dans des lieux reculés)
    • amateur de bêtes magiques (belles exotiques et/ou dangereuses)

Sa vie changea en 1926 quand il se rendit pour la 1ère fois à New York …

  • Volume 2 – (2017, collectif), Les Forces du Mal : Quand dans Les Animaux Fantastiques, la magie tourne autour de la ségrégation instauré par le Rapport Rappaport (l’univers du MACUSA et des sorciers américains), ségrégation que vient mettre à mal sans le faire exprès Norbert Dragonneau et sa valise magique, dans Harry Potter, c’est Poudlard qui est à l’honneur (communications ensorcelées, objets servant la quête ou relançant l’intrigue d’Harry et ses amis)
  • Volume 3 (2018, collectif), Le Chemin de Traverse : Envie d’explorer les coulisses de l’extraordinaire décor du Chemin de Traverse ? De nombreuses surprises à détacher et à déplier, dont le plan du Chemin de Traverse et un poster de La Gazette du Sorcier, mais aussi des Noises, Mornilles et Gallions à collectionner ainsi que des stickers … Un album conçu sous le signe du double (Chemin de Traverse  VS  Allée des Embrumes) et de l’histoire de l’architecture (Tudor, victorienne, géorgien, Queen Anne) !

Mon avis : Une histoire ancrée dans les Années Folles !

Les Années Folles (l’entre 2 guerres), le style Art Déco, la Prohibition, l’histoire de la sorcellerie aux USA, le Protectionnisme (lutte contre l’ennemi aussi bien extérieur qu’intérieur) … :  l’Histoire nourrit le récit et l’anime (dans la Saga Harry Potter, les liens historiques faisaient davantage partie de l’intertextualité).

A la fin de cette aventure, grâce à l’amour de Porpentine « Tina » Goldstein et à l’amitié du couple Jacob Kowalski/Queenie Goldstein, Norbert Dragonneau le savant excentrique est devenu un homme, un aventurier (cf Indiana Jones) fort séduisant …

Les personnages se servant de la Magie Noire (Lord Voldemort et les Mangemorts (Fenrir Greyback, Bellatrix Lestrange, les Malfoy)), les créatures malfaisantes (basilic, inferi, détraqueurs …), les artefacts (le baromètre des dangers du MACUSA, la plume d’Ombrage, le collier d’Opale de K.Bell, les armoires à disparaître, la poudre de cheminette, les horcruxes, les reliques de la mort, l’obscurus …) et les sortilèges (dont les impardonnables (Imperio, Endoloris et Avada Kedavra)) concourent à ancrer la saga dans la réalité des mortels en exploitant à fond le filon « imaginaire » …

Publicités

Une réflexion sur “[collectif], J.K. ROWLING’s Wizarding World, collection « Le carnet magique », Editions Gallimard Jeunesse, 2016

  1. Pingback: (collectif), collection/série « Les Animaux Fantastiques , Editions Gallimard Jeunesse, 2017 | «En Quête

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s