Cie Héros-Limite, Iphigénie (Racine, 1674)

Tragédie en vers et en 5 actes – Querelle des anciens et des modernes
Mise en Scène Chloé DABERT
https://www.heroslimite.com/

Au tout début de la guerre de Troie, Agamemnon, fils d’Atrée, beau-frère d’Hélène, prépare une offensive des rivages de Lesbos en flamme mais les dieux bloquent les vents.
L’oracle demande un sacrifice : Iphigénie, qui devait épouser Achille …

Mon avis : S’affranchir du poids de la famille, une remise en question des Lois divines ?

Les acteurs n’avaient jamais travaillé de textes classiques. Aussi, Chloé Dabert a-t-elle travaillé autour du rythme et envisagé le texte comme une partition afin que le travail du texte à l’intérieur de l’acteur lui permette de parler cette langue du 17ème siècle comme celle du 21ème  … Un travail de chantier auquel fait écho le décor (échafaudage, jetée en bois de palettes, toiles)

Agamemnon descend de Zeus par son grand-père Tantale (roi de Lydie) et d’Atlas par sa grand-mère Dioné. Son père (Atrée)

  1. a tué son frère jumeau (Thyeste) car celui-ci lui avait ravi son épouse Erope et en avait eu des enfants
  2. a été tué par son neveu (Egisthe, fils de Thyeste et de sa fille Pélopia)

Les Atrides (les descendants d’Atrée) sont donc marqués du sceau de la trahison ….

Après une période d’exil à la cour de Tindare, roi de Sparte dont il épousa l’une des filles (Clymtemnestre) quand son frère Ménélas épousait l’autre (Hélène), Agamemnon a récupéré le trône de Mycènes après en avoir chassé Egisthe. Comme il a besoin de s’attacher les troupes d’Achille, il lui propose sa fille Iphigénie en mariage (ça tombe bien, ils sont amoureux !). Projet politique que viennent contrarier

  1. l’oracle
    • respecter le sacrifice d’un 1er né demandé par les dieux rappelle le cannibalisme de Thyeste orchestré par Atrée
  2. l’épouse et sa révolte
    • pourquoi sa fille serait-elle sacrifiée (« meurtre abominable ») et pas celle d’Hélène (Hermione) ?
      • non respect des Lois du mariage (obéissance à son époux)
    • tout oracle peut (doit ?) être interpréter !
      • non respect des Lois divines
  3. le père et sa douleur, entre barbarie et orgueil
    • désespéré, il tente de ruser avec ses vœux secrets (sacrifice humain pour faire lever les vents, refus de la mort de sa fille). Or sans sacrifice, pas de vent et sans vent, pas de guerre ni de butin mais un peuple furieux !
    • lâche, il cède aux dieux (Ulysse, « Vous devez votre fille à la Grèce ») qui oppriment l’innocence (« montrez en expirant de qui vous êtes née, faites rougir ces dieux qui vous ont condamnée »)
  4. le futur époux et le désir de Gloire
    • quel honneur reste-t-il à un homme qui ne défend pas sa femme ? (« c’est pour lui que l’on tremble, c’est moi que l’on craint », « si je vous suis cher ma princesse, vivez », il faut des actions et non pas des paroles »)
    • quel honneur reste-t-il à un roi/père qui ne respecte pas sa parole (Agamemnon, « sanguinaire parjure »)

et résoudre Racine (Hélène avait été enlevée avant son mariage avec Ménélas par Thésée et avait eu un enfant (caché) de leur idylle : Iphigénie)

Comment dès lors sauver Iphigénie (la seule à comprendre sa position de monarque et de père : « ma vie vous appartient ») de la faiblesse de son père

  • différer son mariage avec Achille ? ==> trahir Achille
  • repousser l’arrivée d’Iphigénie en Aulide ?
  • l’aider à fuir sans respect ni gloire ?

si ce n’est en remettant en question l’obéissance et la soumission aveugle ?

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s