Pierre CHIRON, Manuel de rhétorique ou comment faire de l’élève un citoyen, Editions Les belles Lettres, 2018

   Manuel – formation – philosophie – réflexion éducative

Les progymnasmata (exercices préparatoires de rhétorique, formation linguistique, culturelle et politique ) ont servi de guides pédagogiques en Grèce à partir de l’époque hellénistique et ont été largement diffusés et pratiqués en Europe jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Pour aller plus loin : Faire du neuf avec du vieux ?

Qu’attend-on de l’Education Nationale ? Qu’est-ce qu’une éducation réussie ? Peut-on s’appuyer sur ce qui se faisait dans l’Antiquité pour nourrir une « culture de l’honnête homme » (cf 17ème siècle) adaptée au 21ème siècle ?

En 2016, le parcours citoyen a été déployé par l’Éducation nationale afin d’inscrire et de développer la notion de citoyenneté dans l’ensemble du parcours éducatif (du CP à la Terminale). Cette démarche en 3 points viserait à faciliter l’acquisition et le partage d’une culture et de valeurs communes permettant à l’élève de s’inscrire dans la société française (car oui, l’élève est un citoyen en devenir, quel scoop !)

  1. Les valeurs inscrites dans la constitution de la Vème République et dans les conventions des droits de l’homme et de l’enfant
    • valeurs de la République (liberté, égalité, fraternité, solidarité)
    • principe de laïcité,
    • défense de l’égalité entre les femmes et les hommes, développement d’un esprit de justice et de lutte contre toutes les formes d’intolérance et de discrimination (racisme, antisémitisme, homophobie, harcèlement…)
  2. Education aux Médias et à l’information (les EMI)
    • développer la réflexion et l’esprit critique
    • évaluer les représentations et les messages émis par les médias afin de se forger une opinion
  3. De la défense de l’environnement au devoir de défense (tu le sens l’embrigadement, le lien de cause (éducation gratuite) à effet (tu mourras pour nous, mon enfant) ?)
    • l’éducation à l’environnement et au développement durable,
    • lien entre armée et Nation,
    • le devoir de défense

Or la gymnastique intellectuelle proposée par le manuel mènerait les adolescents de la fable à la défense d’un projet de loi (c’est pas la même chose de réfléchir à la paix que de préparer la guerre !)

  • en enrichissant leurs connaissances,
  • en améliorant leur pratique de la langue,
  • en leur enseignant à exprimer des affects et à maîtriser l’argumentation

Pourquoi pas en atelier d’écriture ou pour exercer sa mémoire ….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s