Exposition du 18 janvier au 27 mars 2019 « Lajos Szalay : La ligne maîtresse » à l’Institut Hongrois

Exposition monographique d’un contemporain de Picasso

« Après moi, l’artiste hongrois Lajos Szalay est probablement le plus grand dessinateur du monde »

Institut Hongrois – 92 rue Bonaparte 75006 Paris

Lire la suite

Publicités

Mimi LEMPICKA et Marie SIMON, Les costumes font leur cinéma – Les carnets de Mimi Lempicka, Editions EPA, 2018

Analyse de films (8) à travers le prisme du métier de costumière

Livre dédié aux amoureux des images et des histoires

http://www.mimilempicka.fr/

Lire la suite

Exposition jusqu’au 09 février 2019 « Images du monde éphémère » au Centre Culturel de Serbie

Dans le cadre de l’ Année Européenne du Patrimoine Culturel
Exposition thématique présentant au publics français et serbe 20 œuvres de peintres serbes renommés (Marko Čelebonović, Ljubica Cuce Sokić, Peđa Milosavljević, Nedeljko Gvozdenović, Ivan Tabaković) ainsi que de nombreux autres artistes qui ont transformé l’univers pictural de la vie intime française

Centre Culturel de Serbie – 123 rue Saint Martin 75004 Paris

Lire la suite

Exposition « Fernand Khnopff (1858-1921). Le maître de l’énigme » jusqu’au 17 mars 2019 au Petit Palais

   Rétrospective (le maître du Symbolisme belge n’a pas bénéficié de rétrospective à Paris depuis près de 40 ans, cf expositions de Bruxelles/Paris/Hambourg de 1979, puis à nouveau Bruxelles en 2004) d’une centaine de pièces emblématiques de l’esthétique complexe de Fernand Khnopff, peintre, dessinateur, graveur, sculpteur et metteur en scène de son oeuvre

  1. jeu avec les thèmes
    • du portrait aux souvenirs oniriques,
    • du fantasme au nu
    • invitation à la rêverie
    • réflexion sur l’identité
  2. mise en regard avec les oeuvres d’artistes de son temps

Renonçant à la chronologie, l’exposition aborde les grands thèmes qui parcourent son oeuvre

  • des paysages aux portraits d’enfants,
  • des rêveries inspirés des Primitifs flamands aux souvenirs de Bruges-la-morte,
  • des usages complexes de la photographie jusqu’aux mythologies personnelles (Méduse, Œdipe, obsession pour les songes énigmatiques et délicats), placées sous le signe d’Hypnos (dieu du sommeil)
  • l’Eternel Féminin (recours aux mythes), révélateur de sa misgynie

et tente de recréer dans sa scénographie le parcours initiatique de sa fausse demeure qui lui servait d’atelier, comme celle du Palais Stoclet où se marièrent à Bruxelles les esthétiques belge et viennoise

Petit Palais – ave Winston Churchill 75008 Paris

Lire la suite

Jonas JONASSON, le Vieux qui … [série], éditions Presses de la cité, 2011

    Roman

Atttention Le 1er tome passera le 19/12/2018 à 22h30 sur ARTE !

Lire la suite

Exposition Penti SAMMALLAHTI jusqu’au 13 janvier 2019 à la Maison Doisneau (Gentilly)

    Exposition photographique
Une autre expo personnelle « Pentti Sammallahti – « L’oiseleur » » (une monographie Des Oiseaux vient de paraître chez les Éditions Xavier Barral -EXB) se tient jusqu’au 22 décembre 2018 à la Galerie Camera Obscura – 268, Boulevard Raspail – 75014 Paris

Maison de la photographie Robert Doisneau – 1, rue Division du Général Leclerc – 94250 Gentilly – Téléphone : 01 55 01 04 86

Lire la suite