Exposition « La porte des rêves – Un regard symboliste » à la Ferme Ornée jusqu’au 29 juillet 2018

  Réunion de 163 œuvres symbolistes (peintures, sculptures, pastels, cires, émaux, dessins, lithographies) d’une 50taine d’artistes, français ou nés à l’étranger, appartenant à 2 générations du symbolisme français et européen

Parcours thématique

Ferme Ornée et Orangerie du parc de la Propriété Caillebotte – 8 rue de Concy, 91330 Yerres – Tel : 01 80 37 20 61

Lire la suite

Publicités

Exposition « Mary Cassatt – Une impressionniste américaine à Paris » du 09 mars au 23 juillet 2018 au Musée Jacquemart André

Monographie d’une américaine à Paris
50 œuvres majeures (huile, dessin, gravure et pastel)

Musée Jacquemart-André 158 bd Haussmann 75008 Paris

Lire la suite

Exposition « Monet collectionneur » au Musée Marmottan-Monet jusqu’au 14 janvier 2018

  Exposition-évènement qui

  • lève le voile sur une passion privée/sentimentale et secrète (on connaît sa collection d’estampes japonaises et non sa collection de tableaux achetés à/donnés par ses amis peintres) en partie dispersée à la mort du peintre voire tombée dans l’oubli
  • présente une 100taine d’œuvre en provenance d’Europe, d’Amérique (Nord et Sud) et du Japon :
    * Pour les plus connus : Delacroix, Corot, Jongkind, Boudin, Renoir, Manet, Caillebotte, Cézanne, Morizot, Pissarro, Rodin, Signac et Toulouse-Lautrec
    * Autres talents : Paul Baudry, Carolus-Durand, Jules Chéret, Henri Fantin-Latour, Jean-Louis Forain, Constantin Guys, Jean-Jacques Henner, Charles Lhuillier, le duo Georges Manzana et Lucien Pissarro (2 des fils Pissarro), Gilbert de Séverac …
  • retrace l’histoire de la constitution de la collection

Peintures, dessins, sculptures révèleront une part cachée de la vie de l’artiste Claude Monet.

Musée Marmottan-Monet, 2 rue Louis-Boilly, 75016 Parishttp://www.marmottan.frTransports : Métro La Muette (ligne 9) ou RER C Boulainvilliers ou Bus 32, 63, 22, 52.

Lire la suite

Jusqu’au 15 octobre 2017, exposition « Sisley l’impressionniste » à l’Hôtel de Caumont d’Aix en Provence

   Exposition monographique (60taine d’oeuvres) sur le peintre impressionniste Alfred Sisley (1839-1899), première exposition monographique consacrée à cet artiste en France depuis 2002

  •  parcourant des différentes étapes de l’oeuvre de Sisley à travers les lieux de prédilection du peintre
  • proposant de nouveaux éclairages
  • permettant de reconsidérer la place de Sisley au sein de l’impressionnisme et, plus largement, du milieu artistique français de la seconde moitié du XIX e siècle
  • couvrant l’ensemble de la carrière de Sisley, depuis les oeuvres présentées au Salon de 1860 jusqu’à ses vues du bourg pittoresque de Moret-sur-Loing dans les années 1890, l’exposition explore l’ascendance artistique de Sisley et sa relation avec ses compagnons impressionnistes

Hôtel de Caumont-Centre d’Art – 3, rue Joseph Cabassol 13100 Aix-en-Provence – Tél. : 04.42.20.70.01

Lire la suite

Jusqu’au 02 juillet 2017, exposition « Camille Pissarro, le premier impressionniste » au Musée Marmottan-Monet

     Exposition monographique (la 1ère depuis 40 ans)
60 chefs d’oeuvre (dont 8 exposés pour la 1ère fois en France)

Lire la suite

Au Musée d’Orsay du 15 novembre 2016 au 05 mars 2017, exposition « Frédéric Bazille – la jeunesse de l’impressionnisme »

Exposition du musée Fabre de Montpellier (du 25 juin au 16 octobre 2016) comprenant

  • une 60taine des toiles du peintre Frédéric Bazille (des premiers essais balbutiants à ses dernières toiles)
  • de nombreuses peintures de ses contemporains (Delacroix, Courbet, Monet, Manet, Renoir, Courbet, Fantin-Latour, Guigou, Sholderer, Cézanne)

prenant pour départ l’oeuvre d’un jeune peintre entouré de futur grands noms pour arriver à la vision esthétique de toute une époque

Musée d’Orsay – 62 rue de Lille – 75007 Paris  – M° Assemblée Nationale (ligne 12), bus 68
Co-organisation avec la National Gallery of Art de Washington DC

Lire la suite

BOURREAU Clara, Du côté des impressionnistes – Journal de Pauline 1873-1874, Gallimard Jeunesse, 2010

Journal intime rédigé à la première personne

Pauline, fille de chirurgien à Argenteuil, 14 ans, s’intéresse à la peinture pour plaire à Léopold, artiste issu du mouvement « classique », l’ami d’Edmond, son frère de 19 ans qui fréquente des anarchistes. Un soir, un homme en guenilles frappe à leur porte et souhaite régler les frais de la prise en charge médicale de sa femme, quelques temps auparavant : il s’agit de Claude Monet … Quand Georges, le fils de Denise, la bonne des parents de Pauline, est engagé comme jardinier chez les Monet à Argenteuil, c’est l’occasion de découvrir une nouvelle manière de peindre le monde face à l’industrialisation de plus en plus importante.

Mon avis :

Lecture facile à compter de la fin du cycle 2 pour les bons lecteurs

Une bonne entrée en matière en ce qui concerne :

  1. l’histoire de l’art et l’éducation d’un œil profane du barbouillage à une nouvelle façon de peindre, de la recherche des nuances de la couleur et de la lumière au détachement de l’œuvre ….
  2. l’industrialisation galopante au XIXème siècle, le recul de la campagne …
  3. le contexte politique
  4. l’éducation des filles au XIXème siècle